United Nations High Commissioner for Refugees
  • Schriftgröße  Normal size text Increase text size by 10% Increase text size by 20% Increase text size by 30%
  • Drucken Drucken
  • Empfehlen Empfehlen
An Email: *
Ihr Name: *
Ihre Email: *
Ihre Nachricht:
Felder mit * müssen ausgefüllt werden. Die Angaben aus diesem Formular werden nicht gespeichert oder an Dritte weitergegeben.

Fritzi Spitzer

© BAR

 

Fritzi Spitzer est née à Vienne en 1911. En 1942, elle a décidé de suivre ses parents à Teresienstadt ; elle a pour ainsi dire été déportée de son plein gré. Elle a survécu au camp de concentration en gardant à tout moment à l’esprit l’objectif de sauver ses parents. Malgré de nombreux moments de désespoir, elle y est parvenue, notamment grâce à sa force de caractère.

Elle est arrivée le 7 février à Kreuzlingen, avec ses parents et 1200 autres réfugiés de Theresienstadt. Fritzi Spitzer a d’abord séjourné au camp de réfugiés situé aux Avants sur Montreux et comme ses parents ont obtenu l’asile pour des raisons de santé, elle a pu demeurer en Suisse afin de contribuer à leur entretien. Au Tessin, Fritzi Spitzer a commencé à se bâtir une nouvelle vie et en particulier à aider d’autres personnes. Elle s’est engagée durant des décennies au sein du WIZO (Women's International Zionist Organisation), qui soutient les enfants et les femmes juifs et palestiniens en Israël.

En 1995, elle a décidé de coucher sur papier son expérience vécue à Theresienstadt, un témoignage dont la version italienne a été rédigée par le journaliste italien Moreno Bernasconi, son ami intime.

 

« zurück

URL: www.unhcr.ch/mandat/fluechtling/prominente-fluechtlinge.html?L=0
copyright © 2001-2014 UNHCR - all rights reserved.