United Nations High Commissioner for Refugees

Retour volontaire

© UNHCR

 

Les réfugiés ne quittent pas leur pays volontairement mais uniquement sous une forte pression. Leur plus grand espoir est de pouvoir bientôt retourner chez eux. Dès que les circonstances le permettent, la plupart d’entre eux décide de rentrer. La principale condition du retour dans le pays natal est que les personnes concernées prennent cette décision de manière éclairée et de leur plein gré.

Le HCR promeut et soutient le retour volontaire : un élément particulièrement important est la mise à disposition d’informations actuelles sur la situation dans le pays natal et dans les régions concernées, ainsi que les conseils juridiques aux personnes rentrant dans leur pays. Le HCR organise, en particulier pour les réfugiés ayant fui dans des régions voisines, également des visites dites « go-and-see », qui offrent aux réfugiés la possibilité de se faire sur place une image de la situation dans leur pays.

Dans de nombreux pays, le HCR aide les réfugiés à leur retour aussi pour se réintégrer dans la vie quotidienne, leur offre des conseils juridiques ou soutient des activités de maintien de la paix.

Un retour dans la dignité et la paix requiert toutefois aussi la bonne volonté du pays de provenance, afin de permettre la réintégration de sa population. Dans la phase décisive suivant un conflit, la communauté internationale doit également contribuer à instaurer la stabilité nécessaire et à créer les conditions optimales pour un retour volontaire dans le pays natal. 

 

URL: www.unhcr.ch/missions-du-hcr/solutions-durables/retour-volontaire.html?L=1
copyright © 2001-2014 UNHCR - all rights reserved.